La Tournette, d'où vient son nom ?

french alps, La tournette, lac annecy, montagne annecy, tournette -

La Tournette, d'où vient son nom ?

On pourrait penser que l’appellation est en relation avec l’aspect de forteresse que prend cette montagne dans sa partie supérieure, mais pour Paul-Louis Rousset (Les Alpes et leurs noms de lieux, 1988–p.206), l’appellation pourrait être en rapport avec « certains mots semblables existant dans les langages celtiques, mais il est plus probable encore qu’elles appartiennent à la grande famille pré-indo-européenne TOR, TOUR, TUR signifiant hauteur » de large diffusion dans les Alpes. Le thème primitif se serait élargi pour devenir TORN.

Cette interprétation rejoint celle de Dauzat, Deslandes, Rostaing (Dictionnaire étymologique des noms de rivières et de montagnes en France, 1978) pour qui Tournette provient du thème TURNO signifiant élévation de terrain dérivé avec élargissement -n- de la base TOR.

Pour Hubert Bessat et Claudette Germi (les noms du paysage alpin, ELLUG 2001–p.41) le type toponymique pré-roman Truc dont la répartition géographique embrasse une grande partie de l’arc alpin et même au-delà et qui aurait signifié « sommet, tertre, rocher, grosse pierre » ne peut avoir produit les radicaux Tor, Tur, Turr, Tour et Tourn et donc les toponymes Toron, Ture, Turria et Tournette qui relèvent pour ces auteurs d’autres étymons de signification proche sans qu’ils précisent lesquels.

Henry Suter (Noms de lieux de Suisse romande, Savoie et environs) reprend l’explication à laquelle nous avions songé en premier lieu qui est celle de tour, Tournette serait issu selon lui des mots régionaux taure, turra « lieu élevé » (Pégorier) correspondant aux mots de l’ancien français torel, turel, tureau, thurel, turet, toron, diminutifs « petite tour », et par métaphore « tertre, colline, éminence », gaulois turno-, même sens, latin torus, prélatin *tur, « hauteur », celtique *tor, *torr, « hauteur terminée en pointe ».

Vous voilà incollables sur La Tournette ! Bonne journée ! Johann

 

Source intarrissable : enkidoublog.com